Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Les imposteurs

Les imposteurs

Traduction DOMINIQUE DEFERT  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

À leur arrivée dans leur école de droit, Mark, Todd et Zola voulaient changer le monde, le rendre meilleur. Mais aujourd'hui, alors étudiants en dernière année, les trois amis s'aperçoivent qu'ils ont été dupés. Ils ont contractés de lourds emprunts pour financer des études dans une école qui n'est qu'une vulgaire usine à fric, un établissement de troisième zone dispensant un enseignement si médiocre qu'à la sortie, personne, ou presque, ne pourra réussir l'examen du barreau, et encore moins trouver un travail décent. Et quand ils découvrent que leur école, comme d'autres, appartient à un financier de New York qui tire les ficelles dans l'ombre et a aussi dans son escarcelle une banque spécialisée dans les prêts étudiants, les trois amis comprennent qu'ils ont été pris dans la « Grande arnaque des écoles de droit ». Mais il existe peut-être une échappatoire, un moyen de se libérer du joug de cette dette écrasante, de révéler les magouilles de cette banque, et même de gagner quelques dollars au passage. Pour ce faire, toutefois, ils doivent quitter l'école. Bien sûr, abandonner ses études si près de l'examen final est une folie. Pourtant, dans leur cas, cela pourrait être une preuve de sagesse...

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782709661485

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    424 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    498 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

John Grisham

Né dans l'Arkansas le 8 février 1955, marié et père de deux enfants, John Grisham a commencé sa carrière comme avocat. Passionné d'écriture, il écrivait des romans à ses heures perdues. Son premier roman, "Non coupable" ("A Time to kill"), fut publié par un petit éditeur en 1989. Avec "La Firme", paru en 1991 et vendu à des millions d'exemplaires, il rencontra son premier grand succès. Depuis, "L'Affaire Pélican", "Le Maître du Jeu", "Le Client", "L'Associé", "Le Testament", "L'Engrenage"... ont déclenché le même enthousiasme auprès d'un nombre de lecteurs de plus en plus impressionnant. Mis en place à 2,8 millions d'exemplaires, chacun de ses livres est un véritable événement : à New York, on fait la queue devant les librairies pour se les procurer. Mais cela n'empêche pas l'auteur le plus lu dans le monde de vivre simplement et de déjouer les pièges de la célébrité.

empty