• Coup de cœur Passerelles !

    Philippe Claudel prend de la hauteur sur les falaises volcaniques de "L' Archipel du Chien" et regarde notre monde qui ne tourne pas rond. Nos lâchetés collectives, nos oublis coupables, notre vanité et nos égarements. Et aussi nos rêves, nos bonheurs terrestres, nos contemplations À mi chemin entre l'odyssée intemporelle et la fable moderne il nous offre le bonheur d'une lecture inoubliable, profonde et voyageuse. Époustouflant!

    Murielle

  • Coup de cœur Passerelles !

    Printemps 55. Key West , ville insulaire de Floride. Françoise Sagan, alors en tournée à New-York pour "Bonjour Tristesse", fut invitée par Tennessee Williams à le rejoindre à Key West où séjourne également Carson Mac Cullers, l'auteur du roman "Le coeur est un chasseur solitaire" et dont la santé est alors fragile. Un amour sensuel de la vie et des mots irrigue ce beau et sensible roman qui nous emmène au bord de la barrière de corail, au pays des lamantins légendaires et des pêches héroïques, tout en nous plongeant au coeur brûlant du désir d'écrire et du désir tout court. Incandescent !

    Murielle

  • Coup de cœur Passerelles !

    Avouons-le, on ressent une jubilation coupable à suivre ces personnages dont le rêve immobilier tourne au cauchemar, et pour qui le combat contre la force maléfique de la résidence de Mayerling prend au fil du roman l’allure d’une véritable guerre rangée. C’est désopilant, grinçant délicieusement loufoque, mais d’une justesse impeccable sur l’absurde de nos logiques urbaines, et le pouvoir de l’environnement sur nos vies.

    Murielle

  • Coup de cœur Passerelles !

    Saragosse, 1485. Une rose fleurit sur des gravures affichées dans la ville et signe des portraits pastichés de Torquemada, fraîchement nommé grand inquisiteur et déterminé à faire régner la terreur en Espagne en la purifiant de ses "hérétiques". Angel de la Cruz, mercenaire brutal à la solde du plus offrant, mais possédant un don instinctif pour manier le fusain et la gravure, se met en quête du coupable. Flanqué d'un molosse crasseux et terrifiant, il va pénétrer le milieu des "conversos", qui ont rallié le catholicisme pour éviter l'expulsion, et découvrir un monde raffiné, amateur d'art et de livres, mais réduit au silence par la peur et la nécessité du secret. Lea, fille d'un noble converti, indépendante , rebelle, artiste elle aussi, en est l'incarnation. Raphaël Jerusalmy imagine cette rencontre improbable.

    Murielle

  • Coup de cœur Passerelles !

    Le Bon Cœur c'est celui de Jeanne d'Arc, jeune paysanne des Vosges, que l'on redécouvre dans ce roman: Cavalière émérite, fin stratège, têtue, opiniâtre dans les combats et remarquable meneuse d'hommes, elle était aussi fervente, mais sans l'exaltation et la démesure qu'on lui prête souvent. Une fois de plus Michel Bernard excelle à dépoussiérer la légende pour faire apparaître la vérité profonde des êtres et donner corps à l'histoire. Il déploie ici le périple de Jeanne de Domrémy jusqu'à Reims, le long des plaines, des vallées et des fleuves,et le voyage passe incroyablement vite pour le lecteur, fasciné par ce portrait d'une jeune fille lumineuse, dont le simple bon sens et la force de croire releva la tête d'une France minée par les défaites, l'occupation anglaise et le découragement.
    Un roman pour illuminer l'hiver!

    Murielle

  • Coup de cœur Passerelles !

    Baptiste a une manie étonnante, il associe aux voix des personnalités qu'il imite des images mentales. Celle de Zidane par exemple est une "mare pâle", alors que pour Balladur se fixe dans son esprit une "oseraie sous la lune". Bien qu'étrange et incomprise des autres professionnels, cette méthode lui permet d'imiter les autres à la perfection. Un soir, après un spectacle dans un théâtre alternatif où le public est essentiellement constitué « d’amis d’amis », Il reçoit dans sa loge un grand écrivain, Goncourt du 20ème siècle,qui a besoin de silence le temps d’achever son dernier roman et lui demande de devenir sa voix au téléphone pour répondre à toutes les sollicitations de son entourage. Un défi improbable, voire impossible pour Baptiste qui va pourtant se lancer dans l’aventure, et bien plus loin que prévu…On court derrière lui sans avoir vraiment le choix, kidnappé dès les premières pages par le style irrésistible de ce roman, traversé de questions essentielles qui prendraient par pudeur les habits du Vaudeville, et qui nous parle tout en finesse de l’importance des voix et des mots, mais aussi des jeux du mensonge et du hasard, et du vrai pouvoir que nous avons sur le cours de nos vies . Un roman tendre et brillant qui nous émeut profondément, oreilles grandes ouvertes et sourire aux lèvres..Gros coup de cœur pour commencer l'année en beauté !

    Murielle

  • Les indes fourbes par Ayroles et Guarnido chez Delcourt.

    Cet album fait l’unanimité tant pour ces qualités graphiques que pour son scénario passionnant. C’est amplement mérité.

    Un volume unique qui reprend avec brio la tradition du roman picaresque.

     A lire et à relire.

    Pascal

  • Les dieux sauvages t.3 La fureur de la terre de Lionel Davoust chez Critic

    Avec ce troisième volet de la saga de Mériane, Lionel Davoust confirme, s'il en était besoin, son talent d'auteur de fantasy digne de celui d'un G.R.R. Martin ou d'une Robin Hobb. Epique, dense, tendu et désespéré, cet épisode permet au lecteur de retrouver une Mériane chef de guerre toujours aussi battante mais confrontée à d'écrasantes difficultés. De bon style avec une action d'ampleur, des protagonistes à la psychologie fouillée, un savant mélange de spectaculaire et d'intime, ce roman (comme les précédents) compose une tragédie magnifique aux accents lyriques. Emouvant et terrible !

    Pascal

  • Ce que tu as fait de moi

    Karine Giebel

    • Belfond
    • 21 novembre 2019
    Grand format 20.90 € En stock
    Ajouter au panier

    Coup de coeur Passerelles !

    C’est bien la passion qui est au cœur du nouveau roman de Karine Giebel : celle qui saisit le commandant Richard Menainville à l’instant où apparaît dans le bureau des Stups son nouveau capitaine Laëtitia Graminsky.
    Le temps d’un interrogatoire à huis clos, dans des bureaux séparés, chacun va raconter l’indicible et la lutte acharnée pour survivre à ce sentiment dévastateur.
    Grâce à un talent incomparable pour les dialogues et à une très grande finesse d’analyse psychologique, Karine Giebel précipitent ses personnages dans la contradiction et dans la noirceur, et place le lecteur totalement sous emprise !
    Glaçant, effrayant mais surtout terriblement humain.

    Lise-Marie

  • DANTHRAKÔN T.1 Le gimoire glouton par Arleston-Boiscommun chez Drakoo.

    Elle ressemble à un Lanfeust ; elle en a "la couleur" et le côté sexy à tout le moins. Arleston, qui entretemps a fondé sa propre maison, ici au scénario, continue dans le filon fantastique qui l'a fait connaître. Un genre dans lequel il est bon, très bon. Avec ses ingredients habituels, il nous compose une histoire qui se révèle au final très appétissante Un jeune homme un brin naïf et sans envergure, une jolie fille studieuse, un grand maître pétri de savoir et quelque peu imbu de lui-même, un dangereux inquisiteur (...) une magie dévastatrice, dans un monde "exotique" et foisonnant, composent une musique qui, appuyée par le dessin dynamique de Boiscommun, de douce mélodie devient impétueuse symphonie lorsque se déchaîne le pouvoir du Danthrakôn. La surprise dernière élargit les perspectives pour la suite de ce premier volume réussi.

    Pascal

  • La Horde du contrevent T.2 : l' Escadre frêle - Eric Henninot - Delcourt

    Voici enfin le second volet de l 'adaptation du chef d'oeuvre d' Alain Damasio. Paru il y a deux ans, la première adaptation m' avait fait forte impression tant E. Henninot avait su retranscrire si bellement la beauté, la brutalité de ce monde et les personnalités de la Horde. C'est un grand coup de coeur.

    Pascal

  • Undertaker T5 L'indien blanc ; Dorison Meyer ; Dargaud.

    C'est avec une joie sauvage que je signale la parution du cinquième volume de l'excellente collection de Xavier.Dorison et Ralph Meyer ; Undertaker-L'indien blanc. Souvenez-vous, nous avions laissé notre croque-mort préféré alors qu'il venait de faire des adieux émouvants à la belle Rose Prairie, marquant ainsi la fin du terriblement bon premier cycle de ses aventures. Voici donc le début du second avec un premier titre alléchant. A lire !

    Pascal

  • La Pierre du Chaos ; t.1 Le sang des ruines ; G. Katz et S. Créty ; Drakoo.

    Il s'agit là de high fantasy aux frémissements d'épopée; Gabriel Katz (scénariste) offre un récit foisonnant avec des personnages et des lieux variés. Conformément à sa technique narrative habituelle, il ne dévoile pas les enjeux fondamentaux de l'histoire mais instille ici ou là des éléments qui attise la curiosité. Ainsi, ce premier tome pose essentiellement des questions. Il constitue une sorte d'introduction à l'aventure ; une aventure à l'attrait indéniable et au beau potentiel. A suivre donc !

    Pascal

  • LE SAUVEUR -vol 1 : Purple Heart, Warnauts et Raives, Le Lombard,

    Ce duo bien connu nous invite dans le New-York du début des années 50 en compagnie de Josuah Flanagan. Revenu marqué par la guerre, ce vétéran est devenu détective pour le cabinet d'avocats dirigé par son ancien commandant. Chargé d'enquêter pour le compte d'un gros client, il va plonger dans une histoire digne des grands romans ou films noirs tel un Sam Spade ou un Philip Marlowe. A ce sujet , on appréciera le clin d' œil à Bogart et Bacall, grandes stars du moment.
    Rien n'y manque : l'ambiance feutrée des bureaux, les cabarets, la séduction, de l'action et la femme que l' on dit fatale...
    C'est une BD d'atmosphère à l'intrique classique, déroulée avec brio et qui offre à son lecteur un bon suspens et un grand moment de lecture.
    Un grand coup de cœur.

    Pascal

  • Le dernier hiver du Cid. Jérôme Garcin. Editions Gallimard

    Le 20 novembre 1959, Anne Philipe rentre du marché les bras chargés de victuailles, de fruits rares que l’homme de sa vie goûtera à peine. Lorsqu’il lui cite Euripide et parle de la mort depuis sa chambre à l’étage où il se repose, elle hausse gentiment les épaules et met sur le tourne-disque l’Andante 21 de Mozart, leur « hymne secret ». Elle joue à merveille la comédie du bonheur devant celui qui fut le plus grand acteur de sa génération et fait mine de s'occuper avec bonne humeur des affaires du quotidien, ce quotidien qu'il chérit tant, et dont il fait dans l'intimité, pour sa famille et ses camarades, le plus beau des spectacles. Dans sa chambre bleue marine, aux allures de vaste cabine de bateau, Gérard Philipe croit se remettre d’une opération bénigne. Sa femme, elle, ainsi que quelques amis très proches le savent perdu. Depuis ce tête à tête où se disputent le mensonge et la tendresse, Jérôme Garcin fait tournoyer des souvenirs et des projets qui nous racontent l’histoire du théâtre national populaire, la vie d’un homme qui traversa son époque avec la grâce et la beauté d’un ange, et la force d’un grand amour complice qui déjoua tous les pièges d’un métier d’apparence et de séduction. On rentre sur la pointe des pieds, comme en silence, dans ce roman fragile et élégant où déferle tout le talent français de l’après-guerre, et l’on en sort bouleversé d’avoir vu, entendu et contemplé le Cid une nouvelle fois, croyant avoir la vie devant lui, et rêvant encore d'endosser de nouveaux rôles jusqu’au dernier matin.
     

    Murielle

  • Brume

    Stephen King

    Grand format 13.90 € En stock
    Ajouter au panier

    Coup de cœur ADOS Passerelles

    Deux nouvelles du maître de l’effroi, Stefen King, arrivent dans la collection jeunesse d’Albin Michel !!
    ?? Le Corps , un classique du genre, roman d’initiation et d’épouvante et
    ? Brume, texte aux frontières du réel qui fait appel à nos peurs ancestrales
    De quoi faire frissonner nos ados ? !!
    A partir de 13 ans

    Lise-Marie

  • L'île du diable

    Nicolas Beuglet

    • Xo
    • 19 septembre 2019
    Grand format 19.90 € En stock
    Ajouter au panier

    COUP DE CŒUR PASSERELLES

    Le jour où  Sara Geringën, une ex-enquêtrice des forces spéciales, brillante et pugnace sort de prison, son père est assassiné. Personne n'aurait soupçonné que cet homme qui ne ne s'est jamais intéressé à sa famille, taiseux et distant, puisse terminer sa vie de façon aussi brutale. Sara parcourt alors la Norvège et la Sibérie, reconstituant douloureusement le destin de sa famille.  
    En entremelant l'enquête à un fait historique méconnu et  à l'explorationdu du poids génétique de la transmission, Nicolas Beuglet réussit un roman étonnant qui plonge au coeur de l'inhumanité et de la folie ! 
     

    Lise-Marie

  • Coup de cœur JEUNESSE Passerelles

    "Je m'appelle Lucrèce et le monde m'émerveille": ainsi commençait le premier tome du Monde de Lucrèce. Et voici déjà le 4ème volume des aventures de cette héroïne malicieuse et moderne ! Toujours entourée de sa famille assez farfelue (la grand-mère est formidable !) et de sa tortue Madonna, Lucrèce nous raconte avec humour et sensibilité sa vie de collégienne qui grandit.
    Géniale série pour les 10-13 ans !

    Lise-Marie

  • Coup de cœur JEUNESSE Passerelles

    P'tit Ouistiti a un métier très très important : Détective privé !
    Bijoux perdus, pizza volatilisée, vaisseaux spatial introuvable? Vous frappez à sa porte, il vous écoute avec concentration, prend des notes, cherche des indices, enfile son pantalon et ...enfin, c'est là que tout se complique, car encore faut-il arriver à enfiler son pantalon!!
    Les illustrations de Brian Selznick, un des plus grands illustrateurs américains (Hugo Cabret, c'est lui) sont merveilleuses de finesse et de détail à observer avec les enfants; la chute de l'histoire est parfaite !
    A partir de 3 ans

    Lise-Marie

  • COUP DE CŒUR PASSERELLES

    Sacha a décidé de quitter Paris pour rejoindre la province, où il compte mener une vie calme et studieuse. Il rêve de repos et de lumière dans cette petite ville du Sud, où il ne connaît presque personne, et où il pourra attendre l'inspiration en travaillant, avec obstination et endurance. Il aurait pu ne jamais y rencontrer l’auto-stoppeur, son vieil ami, et pourtant il ne faudra que quelques heures pour que de nouveau leurs existences se croisent. Maintenant il y a Marie, sa femme, et leur petit garçon, Agustin, mais cela n'empêche pas l’auto-stoppeur de partir régulièrement sillonner les routes pour le plaisir, afin de dénicher aux quatre coins de la France des zones inexplorées et de provoquer des rencontres.Les deux hommes, celui qui part, celui qui reste, semblent être les deux versants d'un même personnage, dans ce jeu un peu trouble où chacun tente de trouver sa place. Où est la vérité , dans le courage de partir, ou dans le courage d’être là? Et où se loge l'amour entre les êtres? Dans le manque et l'absence, ou bien dans la présence et le lien continu? Autant de questions auxquelles l'auteur ne répond pas, mais effleure avec beaucoup de grâce et de pudeur, tout en faisant remonter à la surface des mots la substance de nos vies. Un superbe livre sur la camaraderie, le désir, et la diversité des chemins possibles. Et une déclaration d'amour profond à la beauté des paysages français, et leur richesse inépuisable.

    Murielle

  • COUP DE CŒUR PASSERELLES

    Gilles a des souvenirs très vifs et précis de son enfance, dans la France des années 70. Pourtant en 1975, rien...
    Mais c'est un Rien qui ressemble à celui de Louis XIV noté le 14 juillet 1789, car en réalité cette année là le ciel est tombé sur la tête de ce gamin aux yeux bleus, qui voudrait bien ne plus être "filliste", ne plus être le fils du directeur de "lusine" de la ville, ni peut-être le fils de celle dont le père est mort en déportation...Pour cela il est prêt à tout, même à donner à deux camarades l'adresse de son professeur de maths pour lui envoyer une lettre antisémite, une mauvaise blague qu'il va chasser un temps de sa mémoire jusqu'a ce qu'un ancien camarade lui envoie un mail lui rappelant les faits. Le narrateur va alors tenter de démêler l'écheveau du passé, tirant sur des fils qui n'en finissent plus de le relier à son enfance , dans un jeu fragile de souvenirs qui nous bouleverse par sa nostalgie assumée et la force d'un humour jouant sur les mots, défiant les silences et les fantômes. On sort groggy de ce roman puissant, à la fois drôle, inventif et d'une incroyable tendresse, qui nous interroge tout en finesse sur le pardon, le peu de bienveillance de notre monde, et la place de la religion dans la vie des hommes.
    Mikado d'enfance

    Murielle

  • Coup de cœur JEUNESSE Passerelles

    Saviez-vous que les lemmings sont des petits animaux très distingués? qu’ils se réunissent au sein d’un club chic avec des règles strictes ? Mais Bertie voudrait bien explorer le monde extérieur et quand il se retrouve nez à nez avec un ours, tous ses repères explosent !
    La différence et l’acceptation de l’autre sont évoqués avec humour dans cet album grâce à des illustrations désopilantes ( il faut observer les lemmings après leur bain de mer !!) et un texte réjouissant. A partir de 5 ans.

    Lise-Marie

  • COUP DE CŒUR PASSERELLES

    Automne 1995. Prague. Depuis plusieurs années déjà la Tchécoslovaquie est "cassée en deux comme un morceau de sucre" Les médias, à peine sorties de l'ère communiste, s'emparent d'un phénomène incroyable: Une habitante de la ville prétend recevoir à domicile un musicien illustre, mort plus d'un siècle plus tôt à Paris et qui n'est autre que...Frédéric Chopin! Elle affirme en outre retranscrire sous sa dictée de nouvelles partitions composées depuis l'au delà. Pour le journaliste en charge de l'enquête, la traque à la supercherie est ouverte, mais il va connaître peu a peu au contact de cette femme "cet agent double" entre la mort et la vie, un incroyable et troublant vacillement de ses croyances. Un tempo parfaitement maîtrisé qui nous entraîne dans notre passé si proche, rythme ce roman qui nous raconte l'histoire comme une musique douce, malmenant nos certitudes tout en finesse et finalement nous questionnant sur l'essentiel.Un livre d'une grande beauté, qui comme tous les grands textes n'a pas besoin d'acrobaties de style pour nous envoûter, et nous troubler profondément et durablement

    Murielle

  • COUP DE CŒUR PASSERELLES

    Quels ont été les mots des premiers soldats sur place à Buchenwald, Oralduf, en 1945, quand les portes des camps se sont ouvertes ? Qu’ont ressenti ces hommes dans cet endroit inimaginable ? Laurent Sagalovitsch nous transporte sur les lieux aux côtés de Daniel, jeune rabbin revenu d’Amérique pour participer à la libération. Nous regardons, hallucinés , hypnotisés, comme ces habitants voisins et aveugles qui « n’avaient rien vu » et qu’on oblige à venir pour enfin ouvrir les yeux. Il nous fait revivre à hauteur d’homme cette découverte qui nous saisit et nous abasourdit de réalisme. Peu à peu le jeune rabbin va se confronter à l’assourdissant silence de son Dieu, puis à une « invincible et indicible honte », dont il ne serait peut-être pas revenu s’il n’avait croisé le regard trop grand d’un enfant, obstiné et mutique, mais qui peu à peu acceptera de le suivre. On ne sait jusqu’au bout qui sauvera l’autre et mais on ne lâche pas d'un mot ce livre vertigineux, d'une force d'évocation presque surnaturelle et qui est un vrai choc, puissant et salutaire.

    Murielle

empty