Audiolib

  • Cette Traversée des temps affronte un prodigieux défi : raconter l'histoire de l'humanité sous la forme d'un roman. Faire défi ler les siècles, en embrasser les âges, en sentir les bouleversements, comme si Yuval Noah Harari avait croisé Alexandre Dumas. Depuis plus de trente ans, ce projet titanesque occupe Éric-Emmanuel Schmitt. Accumulant connaissances scientifi ques, médicales, religieuses, philosophiques, créant des personnages forts, touchants, vivants, il lui donne aujourd'hui naissance et nous propulse d'un monde à l'autre, de la préhistoire à nos jours, d'évolution en révolution, tandis que le passé éclaire le présent.
    Paradis perdus lance cette aventure unique. Noam en est le héros. Né il y a huit mille ans dans un village lacustre, au coeur d'une nature paradisiaque, il a affronté les drames de son clan le jour où il a rencontré Noura, une femme imprévisible et fascinante, qui le révèle à lui-même. Il s'est mesuré à une calamité célèbre : le Déluge. Non seulement le Déluge fi t entrer Noam-Noé dans l'Histoire mais il détermina son destin. Serait-il le seul à parcourir les époques ?
    Dans ce premier tome d'une nouvelle saga d'envergure, véritable fresque majestueuse sur l'histoire de l'humanité, Éric-Emmanuel Schmitt nous offre une interprétation pleine de maîtrise et de sensibilité.

  • Félix, 12 ans, est désespéré. Sa mère, la merveilleuse Fatou, qui tient à Belleville un petit bistrot chaleureux et coloré, est tombée dans une dépression sans remède. Elle qui incarnait le bonheur n'est plus qu'une ombre. Où est passée son âme vagabonde ? Se cache-t-elle en Afrique, près de son village natal ?
    Pour tenter de la sauver, Félix entreprend un voyage qui le conduira aux sources invisibles du monde.
    Dans l'esprit d'Oscar et la dame rose et de Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, Éric-Emmanuel Schmitt interroge les mystères de l'animisme, la puissance des croyances et des rites issus d'une pensée spirituelle profondément poétique. Il offre aussi le chant d'amour d'un garçon pour sa mère.
    Un nouveau conte du Cycle de l'Invisible porté par la lecture sensible et lumineuse de l'auteur.

  • « Madame Pylinska, quel est le secret de Chopin ?
    - Il y a des secrets qu'il ne faut pas percer mais fréquenter : leur compagnie vous rend meilleur. » Dans le cadre du Cycle de l'Invisible, Madame Pylinska et le secret de Chopin est un conte initiatique, plein d'intelligence et d'humour, où la musique apprend à vivre et à aimer.
    Dans cet enregistrement exceptionnel, la lecture douce et malicieuse d'Éric-Emmanuel Schmitt s'allie à la virtuosité du pianiste-concertiste Nicolas Stavy pour nous faire découvrir, avec humour et poésie, l'univers fascinant de Chopin.

  • 8 octobre 1908 : « Adolf Hitler recalé ».
    Que se serait-il passé si l'École des Beaux-Arts de Vienne en avait décidé autrement ? Que serait-il arrivé si, cette minute-là, le jury avait accepté et non refusé Adolf Hitler, avait flatté puis épanoui ses ambitions d'artiste ?
    Cette minute-là aurait changé le cours d'une vie, celle du jeune, timide et passionné Adolf Hitler, mais elle aurait aussi changé le cours du monde...
    Découvrez en audio l'uchronie la plus célèbre du XXIe siècle.
    Cette édition est suivie du journal qui a accompagné l'écriture de ce roman, lu par Eric-Emmanuel Schmitt. L'auteur y exprime son trouble, son anxiété, ses doutes au moment de faire revivre la figure la plus sombre de l'histoire contemporaine.

  • La nuit de feu

    Eric-Emmanuel Schmitt

    • Audiolib
    • 2 Décembre 2015

    À vingt-huit ans, Eric-Emmanuel Schmitt entreprend une randonnée dans le grand sud algérien. Au cours de l'expédition, il perd de vue ses compagnons et s'égare dans l'immensité du Hoggar. Sans eau ni vivres durant la nuit glaciale du désert, il n'éprouve nulle peur mais sent au contraire se soulever en lui une force brûlante. Poussière d'étoiles dans l'infini, le philosophe rationaliste voit s'ébranler toutes ses certitudes. Un sentiment de paix, de bonheur, d'éternité l'envahit. Ce feu, pourquoi ne pas le nommer Dieu ? Cette nuit de feu - ainsi que Pascal nommait sa nuit mystique -, Eric-Emmanuel Schmitt la raconte pour la première fois, dévoilant au fil d'un fascinant voyage intérieur son intimité spirituelle et l'expérience miraculeuse qui a transformé sa vie d'homme et d'écrivain. Les chemins qu'il trace ici sont inscrits en chacun de nous.

  • L'enfant de Noé

    Eric-Emmanuel Schmitt

    • Audiolib
    • 13 Février 2008

    «- Nous allons conclure un marché, veux-tu ? Toi, Joseph, tu feras semblant d'être chrétien, et moi je ferai semblant d'être juif. Ce sera notre secret, le plus grand des secrets. Toi et moi pourrions mourir de trahir ce secret. Juré ?
    - Juré. » 1942. Joseph a sept ans. Séparé de sa famille, il est recueilli par le père Pons, homme simple et juste, qui ne se contente pas de sauver des vies. Mais que tente-t-il de préserver, tel Noé, dans ce monde menacé par un déluge de violence ?
    Un court et bouleversant roman dans la lignée de Monsieur Ibrahim et d'Oscar et la dame rose qui ont fait d'Eric-Emmanuel Schmitt l'un des romanciers français les plus lus dans le monde.

    L'interprétation virtuose et très personnelle d'Eric-Emmanuel Schmitt vous fera vibrer d'émotion.

  • Ulysse from Bagdad

    Eric-Emmanuel Schmitt

    • Audiolib
    • 19 Novembre 2008

    « je m'appelle saad saad, ce qui signifie en arabe espoir espoir et en anglais triste triste. » saad veut quitter bagdad, son chaos, pour gagner l'europe, la liberté, un avenir.
    Mais comment, tel ulysse, affronter les dangers et tentations du voyage ?
    Tour à tour violent, bouffon, tragique, ce roman narre le voyage sans retour de saad, un de ces millions d'hommes qui, aujourd'hui, cherchent une place sur la terre : un clandestin..
    Conteur captivant, l'auteur livre une épopée picaresque de notre temps et interroge la condition humaine.
    Une voix profonde teintée de mélancolie mais pleine d'humour vous fera voyager de l'orient à l'ocident.

  • Après La Nuit de feu, Éric-Emmanuel Schmitt poursuit son exploration des mystères spirituels dans un roman troublant, entre suspense et philosophie. Tout commence par un attentat à la sortie d'une messe. Le narrateur était là. Il a tout vu. Et davantage encore.
    Il possède un don unique : voir à travers les visages et percevoir autour de chacun les êtres minuscules - souvenirs, anges ou démons - qui le motivent ou le hantent. Est-ce un fou ? Un sage qui déchiffre la folie des autres ? Son investigation sur la violence et le sacré va l'amener à la rencontre dont nous rêvons tous...

  • Sauvage, révolté, Jun promène ses quinze ans dans les rues de Tokyo, loin d'une famille dont il refuse de parler.
    Sa rencontre avec un maître du sumo, qui décèle un «gros» en lui malgré son physique efflanqué, l'entraîne dans la pratique du plus mystérieux des arts martiaux. Avec lui, Jun découvre le monde insoupçonné de la force, de l'intelligence et de l'acceptation de soi. Mais comment atteindre le zen lorsque l'on n'est que douleur et violence? Comment devenir sumo quand on ne peut pas grossir ? Derrière les nuages il y a toujours un ciel...

    Après Monsieur Ibrahim, Oscar et la dame rose...
    Plus d'1,5 million d'exemplaires vendus l'émouvante lecture d'Eric-Emmanuel Schmitt fait passer un souffle d'optimisme et de bonheur, un moment d'éveil à partager.

  • Pendant deux ans, Eric-Emmanuel Schmitt tente d'apprivoiser l'inacceptable: la disparition de la femme qui l'a mis au monde. Ces pages racontent son « devoir de bonheur » : une longue lutte, acharnée et difficile, contre le chagrin. Demeurer inconsolable trahirait sa mère, tant cette femme lumineuse et tendre lui a donné le goût de la vie, la passion des arts, le sens de l'humour, le culte de la joie.
    Ce texte explore le présent d'une détresse tout autant que le passé d'un bonheur, tandis que s'élabore la recomposition d'un homme mûr qui n'est plus « l'enfant de personne ».
    Eric-Emmanuel Schmitt atteint ici, comme dans La Nuit de feu, à l'universel à force de vérité personnelle et intime dans le deuil d'un amour. Il parvient à transformer une expérience de la mort en une splendide leçon de vie.

  • Madame Ming aime parler de ses dix enfants vivant dans divers lieux de l'immense Chine. Fabule-t-elle, au pays de l'enfant unique ? A-t-elle contourné la loi ? Aurait-elle sombré dans une folie douce ? Et si cette progéniture n'était pas imaginaire ? L'incroyable secret de madame Ming rejoint celui de la Chine d'hier et d'aujourd'hui, éclairé par la sagesse immémoriale de Confucius. Dans la veine d'Oscar et la dame rose, de Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran ou de L'Enfant de Noé, Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus est le sixième récit du Cycle de l'invisible.Il ne pouvait y avoir de meilleur guide qu'Eric-Emmanuel Schmitt lui-même pour ce voyage allégorique au coeur de la spiritualité.

  • Anne vit à Bruges au temps de la Renaissance, Hanna dans la Vienne impériale de Sigmund Freud, Anny à Hollywood de nos jours. Toutes trois se sentent différentes de leurs contemporaines ; refusant le rôle que leur imposent les hommes, elles cherchent à se rendre maîtresses de leur destin.Trois époques. Trois femmes : et si c'était la même ? C'est à une véritable performance que se livrent Marianne Epin, Nathalie Hugo et Cachou Kirsch en incarnant avec une remarquable crédibilité des héroïnes séparées par le temps mais unies par une intime connivence.

  • « L'amour relève-t-il d'un processus chimique ou d'un miracle spirituel ? Existet- il un moyen infaillible pour déclencher la passion, comme l'élixir qui jadis unit Tristan et Iseult ? Est-on, au contraire, totalement libre d'aimer ? » Anciens amants, Adam et Louise vivent désormais à des milliers de kilomètres l'un de l'autre, lui à Paris, elle à Montréal. Par lettres, tout en évoquant les blessures du passé et en s'avouant leurs nouvelles aventures, ils se lancent un défi : provoquer l'amour. Mais ce jeu ne cache-t-il pas un piège ? Observateur pertinent des caprices du coeur, Eric-Emmanuel Schmitt explore le mystère des attirances et des sentiments. Un excellent duo d'acteurs interprète ce dialogue amoureux à distance, tout en nuance et en finesse, où se dévoile peu à peu la violence occultée des sentiments.

  • « En amour, on croit être deux alors qu'on est trois. » Un recueil de cinq histoires sur le mystère des sentiments inavoués. Souvent, l'architecture d'une vie est composée de passions invisibles, qui ne se diront jamais, que personne ne devinera, inaccessibles parfois même à celui qui les éprouve. Avec délicatesse, Eric-Emmanuel Schmitt dévoile les secrets de plusieurs âmes. Une femme entretenue et gâtée par deux hommes qu'elle ne connaît pas. Un héros qui se tue à la mort de son chien. Une mère généreuse qui se met à haïr un enfant. Un couple dont le bonheur repose sur un meurtre. Un mari qui rappelle constamment sa nouvelle femme au respect de l'époux précédent...La lecture d'Eric Emmanuel Schmitt, tour à tour drôle, tendre, retenue, donne une voix singulière à ces amours qui ne se disent pas.Plages 01 à 06 - Les deux messieurs de Bruxelles Plages 07 à 16 - Le chien Plages 17 et 18 - Ménage à trois Plages 19 à 27 - Un coeur sous la cendre Plages 28 et 29 - L'enfant fantôme Plages 30 à 32 - Annexe : Journal d'écriture

  • Quel rapport entre une femme qui empoisonne ses maris successifs et un président de la République amoureux ? Quel lien entre un simple marin honnête et un escroc international vendant des bondieuseries usinées en Chine ? Par quel miracle, une image de sainte Rita, patronne des causes désespérées, devient-elle le guide mystérieux de leurs existences ?
    Tous ces héros ont eu la possibilité de se racheter, de préférer la lumière à l'ombre. A chacun, un jour, la rédemption a été offerte. Certains l'ont reçue, d'autres l'ont refusée, quelques uns ne se sont aperçus de rien.
    Quatre histoires liées entre elles. Quatre histoires qui traversent l'ordinaire et l'extraordinaire de toute vie. Quatre histoires qui creusent cette question: sommes-nous libres ou subissons-nous un destin ? Pouvons-nous changer ?

    La lecture de Daniel Nicodème sert parfaitement l'enjeu philosophique des textes sans jamais sacrifier leur exceptionnelle qualité littéraire.

  • Pour guérir d'une rupture sentimentale, un homme se réfugie à Ostende, ville endormie face à la mer du Nord. Sa logeuse, Anna van A., une femme solitaire vivant parmi ses livres et ses souvvenirs, va le surprendre en lui racontant l'étrange histoire de sa vie, où se conjuguent l'amour le plus passionné et un érotisme baroque. Le récit s'avère si surprenant que l'homme, doutant de sa véracité, va enquêter pour déterminer ce qui tient de la réalité ou du fantasme... A-t-il affaire à une superbe mystificatrice ou à une femme unique ? Jusqu'à la fin, il ira de découvertes en découvertes.
    Cinq histoires qui montrent le pouvoir de l'imagination dans nos existences. Cinq histoires - La rêveuse d'Ostende, Crime parfait, La Guérison, Les mauvaises lectures et La Femme au bouquet- suggérant que le rêve est la véritable trame qui constitue l'étoffe de nos jours.

  • Oscar et la dame rose Oscar a dix ans et il vit à l'hôpital. Même si personne n'ose le lui dire, il sait qu'il va mourir. La dame rose, qui le visite et « qui croit au ciel », lui propose d'écrire à Dieu pour qu'il se sente moins seul.
    Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran Paris, années soixante. Momo, un petit garçon juif de douze ans, devient l'ami du vieil épicier arabe de la rue Bleue. Mais les apparences sont trompeuses :
    Monsieur Ibrahim n'est pas arabe, la rue Bleue n'est pas bleue et l'enfant n'est peut-être pas juif...

  • Auteur fécond, Éric-Emmanuel Schmitt tient une place prédominante dans le paysage littéraire depuis plus de vingt ans. Romans (Ulysse from Bagdad), récits (Oscar et la dame rose), nouvelles (Odette Toulemonde), pièces de théâtre (Le Visiteur)... il s'est essayé à de nombreuses formes artistiques - y compris la musique - pour raconter le monde et l'être humain, à travers des personnages toujours emblématiques, profonds et attachants. Fasciné par les questions spirituelles et mystiques, cet écrivain-philosophe n'hésite pas, souvent avec humour, à bousculer les codes de la religion et de la littérature, ou même à revisiter l'Histoire. Comment est-il venu à l'écriture et l'a-t-il fait évoluer au fi l des années et des succès ? Pourquoi déploie-t-il autant d'audace dans son oeuvre ? Un échange riche en anecdotes et un regard précieux sur l'écriture. « Mon modèle d'écrivain, c'est Mozart.... » Éric-Emmanuel Schmitt

empty